News
Kommentare 3

Enfin l’eau!

Par le biais de BonAgera, le premier Transfert du savoir-faire d’un forage manuel pratiqué avec grand succès   au Congo (RDC) a pu être transféré au Bénin grâce aux deux experts Emery BILOLO et Sylvain MATALA (Kinshasa).


Les adhérents pour ce premier stage de forage manuel au Bénin

La demande de Madame la Ministre Sranon Sossou au Directeur de SONGHAI de pouvoir faire participer ses propres adhérents á cette première formation, soulignait le caractère ouvert  de ce stage pour répondre au problème crucial qui est l’accès á l’eau propre pour tous.
02.02 fin pompage (6)
Les adhérant  du ministère  (de gauche à droite):
Ruffin AKPLOGAN, DJAYEOLA YAYI, Jean-VICTAL NOUDEHOU, Antoine AKPO, Julius AGBESSI

 Ce fut également le cas pour le Révérend Ernest OUEOUNOU originaire de la région de Cotonou. Songhai lui accorda trois places.

02.02 fin pompage (9)
Les adhérents du  Révérend Ernest  (de gauche à droite):

Sunday C. TOTINME (notre clown  sympathique); Severin ZOUNON &le cadet de tous les adhérents: Maxime BONOU

05.02 Pompe (16)
Les trois des cinq adhérant de Songhai présents en permanence á ce stage
Jeff SEMONDJI(G), Abdul Rahamane ALIMI et Justin LAILO (D)

Constantin DOSSA et Boniface ATOMABE  manquent sur cette photo;

05.02 Pompe (23)
La plus grande partie des adhérents de Songhai étaient plutôt présent á l’atelier sous la responsabilité de Lucien(Mr le P.R). Emery y faisait la formation pour la construction des outils de forage et des pompes à corde.

A l’exception de quelques jeunes étudiants  du Centre de Songhai sollicités  pour participer á ce stage, l’assiduité et l’intérêt  de tous les participants étaient excellents.

 

La technique du forage manuel « congolais »

Une équipe de 12 personnes par chantier dont 3 doivent simultanément accomplir leur tâche avec des efforts physiques non négligeables. Ainsi  quatre groupes des trois personnes se relayent environ toutes les 10 à 15 min, donnant aux autres du temps de pour récupérer, afin de reprendre le cycle.
Ces trois personnes doivent donc simultanément et en toute harmonie actionner les outils suivants:

31.01 puisatier (13)
„La pompe à boue: Avec une grande pression, un mélange d’eau et d’argile est pompé jusqu’á la tête de forage, afin de faire remonter á la surface les sédiments disloqués en profondeur. A la pompe à boue: Sévérin ZOUNON

Le forage manuel consiste á effectuer deux mouvements complémentaires (Horizontal et vertical), afin de disloquer les sédiments  et de faire remonter ces derniers  par la boue qui ressort avec pression par un trou se trouvant sur la tête de forage

31.01 puisatier (15)
Au forage: 
Sunday C. TOTINME

 02.02 fin pompage (1)
La tête de forage  (120mm de diamètre); visible est le trou par lequel sort le mélange eau/argile. La pointe de cette tête de forage est fabriquée avec des lames des ressort de camion.

31.01 puisatier (2) - Kopie
Le levier est actionné par Maxime BONOU, qui assure les mouvements verticaux de la tarière


 31.01 puisatier (17)
Un circuit fermé pour la boue: à l’avant plan le trou de forage où la boue se déverse dans le bac de décantation (dépôt des gros sédiments) et à l’arrière-plan le bassin avec la pompe à boue. Cette dernière est finalement reliée par un tuyau flexible á la tarière. 


03.02 fin du forage (21)
Ceux-ci ne sont définitivement pas des fainéants,  mais les adhérents  puisatiers méritant un moment de repos après  un travail physiquement épuisant!!!

Après  un jours et demie, la profondeur l’aquifère  a pu être atteinte à 7,5m. Ensuite 8 m supplémentaire ont été  forés, afin d’avoir des réserves en eau suffisantes même durant les périodes sèches. Après trois jours et demie, au total 15m de forage ont pu être atteints.


31.01 puisatier (52)
La surface ovale claire á droite est un indicateur de la préséance de l’eau (aquifère) qui est remonté en surface durant le forage.


Le filtre

Le premier PVC-pression (6m longueur) est cisaillé des deux côtés et sera par la suite enveloppé dans un tissu filtrant.


31.01 puisatier (33)
La préparation du filtre)…finalement enveloppé par un tissu  filtrant (la mousseline). Cependant l’effet filtrant définitif se fera par la terre elle-même, en créant naturellement avec le temps des «micro-dômes» á l’extérieur  de ce tuyau.


Le placement des PVC-Pression

Avant de retirer définitivement des équipements du trou de forage, un premier rinçage de la plus grosse boue sera effectué


02.02 fin pompage (19)
Un Manche de tarière á deux entrées est fixé sur le tube de la tarière, afin de faire fonctionner 2 pompes à boue simultanément

 


02.02 fin pompage (24)
Avec 2 pompes á boue,  qui maintenant injecteront de l’eau claire jusqu’à la tête de forage,  même les plus gros des sédiments seront extrait du trou de forage.

 
02.02 fin pompage (26)
La boue ainsi ressortant du trou de forage est maintenant déviée et n’est donc plus recyclée par les pompes à boue

Après ce premier rinçage,   une action spectaculaire mais aussi précise et rapide s’engage : l’introduction des PVC-pression dans le trou de forage, afin de consolider définitivement cet ouvrage pour enfin devenir le « puits »

 
31.01 puisatier (57)
Extraction des tubes de forage suivit par l’introduction immédiates des PVC-pression, afin d’éviter tout éffondrement dans le trou de forage.


Introduction des PVC-pression

02.02 fin pompage (27)
En premier est introduit le PVC-filtre (tube clair)…Emery BILOLO (gauche) et Sylvain MATALA (T-shirt jaune)


02.02 fin pompage (29)
Suivi par successivement par les autre tubes PVC et qui seront collés et emboités les uns dans les autres (Emery, à gauche appliquant la colle sur les emboitements)


02.02 fin pompage (28)
visualiser ce travail de loin donne une impression de la profondeur de ce forage


02.02 fin pompage (45)
Bloqué provisoirement par des sacs de sable, le tuyau est ainsi stabilisé avant que le gravier et sable viennent combler l’espace entre le forage et le PVC. Plus haut la terre («tout venant») sera introduite dans cette espace jusqu’au ras du sol.

  
02.02 fin pompage (38)
Aprés ce travail un grand soulagement est visible sur tous les visages…  et les derniers doutes ont á tout jamais disparu (de g vers la d: Severin ZOUNON,  Michel K. Casimir, Abdul Rahamane ALIMI)

Le fait que ce type de forage manuel est la plus simple expression d’une technique toujours utilisée dans les forages sophistiqués pétrolier a donné á ce travail une appréciation particulière.  Il y a beaucoup de différentes méthodes de forage manuel, mais si cette technologie «congolaise» est correctement maitrisée,  son application, sa rapidité et son coût demeure imbattable.  Bien sûr l’utilisation de motopompes etc. peut être utilisée, mais il faut que ce soit en harmonie avec le contexte économique local.

 

Rinçage du puits

Le rinçage du puits  peut durer plusieurs journées. Tout cela dépend de la nature du sous-sol. Par contre cette action contribue également á la formation du filtre naturel par les sédiments qui se trouve á proximité directe de la paroie du PVC filtrant. C’est en fait ce filtre naturel qui est en plus grande partie á l’ origine de l’extraction permanente d’une eau totalement claire


02.02 fin pompage (50)
Avec un mouvement vertical rapide et durable, cette pompe à crépine permet d’extraire en profondeur même les gros sédiments.   

 Avec cette pompe environ 500 l/heure peuvent être retirés. Sur ce chantier 4 jours étaient nécessaire jusqu’á l’eau devienne suffisamment claire.

La pompe

Après avoir coulé la dalle béton (+ 24h de séchage)  et y avoir celé l’encrage, la pompe pouvait enfin pouvoir être installée. La corde équipé de joins fut introduite dans le petit PVC de 2,4cm et avec la «pièce de retournement» le tout fut introduit dans le puits. Apres avoir fixé également la corde sur le gente, le pompage pouvait enfin commencer !

 

P1110618
La joie était grande et les derniers doutes balayés !

 

P1110632 - Kopie
En 25 sec. le seau de 15 litre était rempli. En arrondissant sur 30 sec,  ceci donne 60 L/min ou bien 1800 litres/heure!

Les premières constatations des services hydrauliques ont même confirmé la bonne qualité de l’eau ayant un PH de 10,5!

P1110660
Enfin nous pouvions fêter un peu et remettre les attestations á tous les adhérents ayant participé avec succès  à cette première formation. c’était  aboutissement au premier exemple probant d’un forage manuel «congolais» et de la pompe á corde à Songhai/Bénin. Les attestations furent toute signées par les formateurs congolais Emery BILOLO et Sylvain MATALA

Malgré un travail éprouvant et pouvant atteindre les limites physiques, la participation et l’ambiance était toujours bonne. Ceci est surement dû á la maturité des adhérents, qui ont pour la plupart un métier

Enfin nous pouvions fêter un peu et remettre les attestations á tous les adhérents ayant participé avec succès  à cette première formation. C’était  l’aboutissement au premier exemple probant d’un forage manuel «congolais» et de la pompe á corde à Songhai/Bénin. Les attestations furent toute signées par les formateurs congolais Emery BILOLO et Sylvain MATALA

Malgré un travail éprouvant et pouvant atteindre les limites physiques, la participation et l’ambiance était toujours bonne. Ceci est surement dû á la maturité des adhérents, qui ont pour la plupart un métier difficile.  Ils sont cependant  imprégnés par la vision que cette activité pourra devenir une alternative lucrative, débouchant dans un entreprenariat autonome.  Ils sont cependant  imprégnés par la vision que cette activité pourra devenir une alternative lucrative, débouchant dans un entreprenariat autonome.

Kategorie: News

von

Born in France (1950); German nationality; University of Gottingen, Kiel and Ankara (Ph.D. in agr. sciences); 25 years of experiences in Africa and Asia (Evaluation of projects for different doner organisation) Creation of a NPO „BONAGERA“ in 2011 in Munich.

3 Kommentare

  1. Salut, je te remercie pour ce concis écrit, il est très séduisant. Notre niche se ressemble, pour cela je me permet de te faire un petit lien si tu n’y vois pas d’incommodité. Amicalement.

  2. je suis tres ravis de lire votre message et comptempler les images de forages manuels qui est un travail penil mais qui est salutaire pour des nombreuses vies humaines dans le monde . Je suis un technicien hydraulicien avec une grande experience dans le forage manuel ,j“ai beaucoup travaillé dans le projet village et écile assaini , et plusieurs formation et renforcement de capacité avec des organisation internationale tel que unicef ,hcr, Oxfam ect … Je voudrais accroitre mes connaissances tout en me communiquant avec votre structure et au bésoin participer à certaine formation .
    Merci, Yvon MUKWA/Technien Hydraulicien

Schreibe einen Kommentar zu YVON MUKWA KISALA Antworten abbrechen

Deine E-Mail-Adresse wird nicht veröffentlicht. Erforderliche Felder sind mit * markiert.